• La séduction pour les nulles – 1 : les tous débuts

    Comme ma témérité est sans limites, je vais aujourd'hui commencer à traiter un sujet particulièrement casse-gueule : Comment draguer les garçons sans passer pour une pouf ?

    Je dis que c'est casse-gueule parce que c'est un sujet moult fois traité par 1.000.001 spécialistes du genre dans les magazines féminins et sur, heu, machin-là, Internet. Le souci c'est que je trouve souvent ces guides plus ou moins pratiques de la « séduction au féminin » terriblement banaux et, en fait, pas vraiment pratiques, précisément. Du coup, j'observe que les nanas qui s'y essaient (ce qui est déjà une toute petite minorité) sont à 90% lamentables en drague. Comme j'ai un grand cœur, je vais m'efforcer de vous apporter un petit peu plus d'information sur ce sujet brûlant.

    Alors, Mademoiselle (ou Madame, hum, hum !) le premier truc que tu liras partout où on parle de drague, à l'usage des deux sexes, c'est que pour draguer efficacement, il faut avoir de l'aplomb et de la confiance en soi. Bon. Quand on t'a dit ça, t'es bien avancée, c'est d'une évidence transcendantale, « avoir de la confiance en soi ». Certes, mais encore ?

    En fait, le point-clé de la drague réside dans l'amorce du contact, pas besoin d'avoir fait l'ENA pour comprendre cela. Or nous tous, autant que nous sommes, craignons une chose par-dessus tout : celle d'être ridicule. J'en connais beaucoup qui, même pour 100.000,00 € refuseraient de chanter du Chantal Goya en barboteuse vert fluo sous un chapiteau au Champ de Mars devant les caméras de TF1. C'est pour cette raison, la crainte du ridicule, que l'homo sapiens, en majorité, n'ose pas nouer une conversation avec des inconnus.

    Là-dessus, tu as des hurluberlus qui suggèrent d'utiliser des « phrases d'accroche » censées fonctionner universellement : montrer que tu as de l'originalité et de l'humour. Le souci, c'est que ces phrases d'accroches miraculeuses, sont tout sauf originales et ne font rire que leur prescripteur (à la pensée du flop que connaîtra le/la malencontreux/se qui s'aventurera à l'utiliser...). La phrase d'accroche stéréotypée est le meilleur moyen de te rendre ridicule, surtout si le gars la connaît déjà.

    Néanmoins, il faudra bien que tu lui dises quelque chose au monsieur, si tu veux ouvrir une conversation... Alors, bien-aimée lectrice, je t'offre ici un truc qui vaut ce qu'il vaut (c'est-à-dire de l'or) : demande-lui un service, au bel inconnu !

    « Hein ? » Je t'entends protester, « Je le connais ni d'Eve ni d'Adam et je lui demande un service ? Mais il est givré ce vieil Immonde ! Ca ne se fait pas ! » Ben si, justement, ça se fait, c'est même la meilleure tactique possible pour monopoliser l'attention de ta cible pour un bon moment, ce qui est PRI-MOR-DIAL. Bon, bien sûr, tu ne vas pas lui demander de porter ton sac à provisions de 43 kg. D'ailleurs, évite de draguer quand tu as ton sac à provisions : d'une part le contenu risque d'en révéler un peu trop sur toi, et d'autre part, cela pourrait par la suite t'occasionner des difficultés pratiques au plan logistique. Non, en fait demande-lui un service simple, qu'il pourra te rendre sans effort aucun. Tu le valorises et son ego boursouflé de male s'en trouvera fort aise.

    Exemple : « Bonjour ! Votre (blouson/chemise/cravate/collier de perles/rouge à lèvres) est superbe, j'aimerais offrir le même à (mon frère/mon papa/mon fils/mon mari [hum ! hum !]), où que je peux trouver un effet vestimentaire aussi incroyablement adorable ? »

    Tu vois, ça, c'est de l'accroche extrêmement judicieuse :

    1. Tu le flattes sur ses goûts vestimentaires, et l'homme, qui est une femme comme les autres, aime bien qu'on le flatte ;
    2. Tu le mets en situation de te rendre un service, ce qui va le valoriser ;
    3. Et SURTOUT, tu le mets dans une position où il ne peut pas éviter la conversation et peut-être plus.

    Elle est pas belle la vie ? Bon on arrête là pour aujourd'hui. Pour tes travaux pratiques, je t'enjoins à adapter cette technique selon tes goûts et à commencer à l'utiliser pour provoquer des conversations avec de beaux messieurs partout où c'est possible : dans la rue, dans les transports en commun, dans les magasins, à la cantine, à l'université, enfin où tu veux, et tu m'en diras des nouvelles...


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jackie
    Lundi 28 Mai 2007 à 09:34
    Et après
    on fait comment ?
    2
    Lundi 28 Mai 2007 à 09:49
    le contenu du sac à provisions
    exercice de style de drague en super marché : tester la drague avec un paquet de couches en main, puis avec un paquet de préservatifs en mains. vous verrez c'est étonnant. par contre, je n'ai jamais testé avec les couches dans une main et les capotes dans l'autre...
    3
    Lundi 28 Mai 2007 à 09:52
    @caliban
    ca donnera effet double ;-)
    4
    Lundi 28 Mai 2007 à 09:53
    @jackie
    Un peu de patience, une lecon a la fois!
    5
    déserteur
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:00
    caliban
    C'est normal que ça marche mieux avec un paquet de couche en main. Une femme se faisant aborder par un tel homme se sent plus en sécurité... C'est la règle numéro un ça : fournir des barrières de sécurité pour mieux les faire sauter (les barrières). Ainsi la femme n'essaie pas d'esquiver, se sent bien et paf, elle ne voit pas venir le danger.
    6
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:07
    @deserteur
    ca se discute ton truc de fournir des barrieres, il y en a deja suffisamment "naturellement" alors en rajouter, heuuuu...
    7
    mac
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:28
    !!!!
    tu m'a donné une idée de post... :)=
    8
    anais
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:29
    comment draguer
    un homme qui porte déjà un tshirt sur lequel on lit: "JE PLAIS"?
    9
    anais
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:34
    par contre j'ai déjà fait dans l'originalité
    je vois un mec beau élégant mais je vois une alliance il est debout juste à côté dans le métro et on descend au même arrêt je le suis et je lui dit excusez moi j'ai laissé un cheveu sur votre veste et un sourire et blablablabala :)(ça marche surtout si on a les cheveux biens longs et bien colorés)
    10
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:39
    Excellent Anais!
    tu ne sembles plus avoir besoin des cours de base, je te mettrais en "Perfectionnement" direct!
    11
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:50
    Toutefois, pour les nulles,
    La phrase d’accroche d’Anais est superbe : bien tournée, pleine de fraîcheur etc. En revanche, le scénario décrit est assez critiquable : d’abord ne lâcher la phrase qu’au moment où l’on descend du metro n’est pas très optimal, l’efficacité aurait été meilleure en la disant tant qu’on est encore dans la rame, ainsi la cible est bloquée pour un temps.
    12
    Lundi 28 Mai 2007 à 10:55
    De plus
    Le gars étant visiblement marié, une accroche aussi volontariste ne marchera que dans le cas où il est déjà infidèle, ou en tout cas qu’il en ait une intention ferme. Autrement, il sera pour le moins embarrassé, et embarrasser une cible est la dernière des choses à faire…
    13
    Lundi 28 Mai 2007 à 11:01
    immonde
    ca y est ! j'ai posté sur la drague des hommes en milieu "féminin"... J'ai dévoilé un secret de mec ! Merde !
    14
    Lundi 28 Mai 2007 à 11:11
    le coup du cheveux sur la veste
    on ne me l'a jamais fait...
    15
    Lundi 28 Mai 2007 à 11:12
    Voui, voui
    j'ai vu, heureusement les femmes qui font leurs courses ont souvent, par ailleurs, beaucoup d'occupations qui les empechent de venir voir nos blogs, ce qui est deplorable...
    16
    Lundi 28 Mai 2007 à 11:13
    @Caliban
    Ah, c'est du grand art ca! Des artistes de cet acabit faut avoir le cul borde de nouilles pour en croiser dans le metro.
    17
    Lundi 28 Mai 2007 à 11:23
    et quand on fait ses courses
    avec son homme c'est pire que laisser voir ce qu'il y a dans le sac ? (non rien ^^)
    18
    Lundi 28 Mai 2007 à 11:36
    @Inno
    Eh bien, vois-tu ta question est pertinente, peut-etre plus que tu ne le penses, mais on y reviendra dans les stades plus avancés de la série...
    19
    tacit
    Dimanche 9 Décembre 2007 à 13:29
    séduction pr nul
    Texte somptueusement bien écrit qui révèle pas mal de sensibilités, de "vérités, de psychologie pour pour un homme qui cherche toujours sa seconde moitié. merci
    20
    tacit
    Dimanche 9 Décembre 2007 à 13:33
    séduction pr nul
    oups ! j'ajouterai que je suis aussi séduit par la sonate qui accompagne le texte.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :